11-08-2005La connaissance du procédé n’efface pas l’effet, 2005.

Ça me rappelle ces deux autres images, la première datant de 2011 et l’autre de 1998 ou 1999. A chaque fois, un effet qui ne cache pas son procédé. Faut-il y voir un positionnement esthétique ? C’est bien possible. Mais comme dit Bernard Lubat, ça dépend de quel point de vue on se déplace

main-et-fenetreeau_et_feu

Photos : Frédéric de Manassein