Parle-luiparle-lui2Les yeux qui s’attardent sur une pierre. Quelques pas en arrière. Je m’assieds devant, sors une boîte d’aquarelle, laisse venir deux ou trois images dans ma tête et en choisis une pour guide. Le crayon doute un peu, sans trop le montrer. Couleur minimale, photos… Et puis la marée fera son œuvre.

 

Parfois, les vagues laissent des empreintes qui font penser à des paysages vallonnés. Le sol est pourtant parfaitement plat. C’est l’extrémité de la vague qui fixe sa ligne en abandonnant les plus gros grains de sable. Avec un bâton, j’ajoute un tracé pour vérifier cette impression de collines.

Curieusement, malgré l’effort de recherche, rien ne m’assure que nous ne faisions pas déjà des observations semblables il y a trente mille ans.

Re-nouvellement du regard. Espoir de découverte de ce qui pourtant a toujours été sous nos yeux.

rencontre de deux vagues

 

Frédéric de Manassein

Photos d’avril 2015