Voici une sélection d’extraits de mon mémoire de Maîtrise en arts plastiques rédigé en 1998-2000. J’y décrivais des liens entre des artistes et des auteurs apparemment séparés mais qui, sous l’angle de ce mémoire, me semblaient constituer en réalité un jeune champ de recherches. La notion d’inframince de Marcel Duchamp y croisait le Je-ne-sais-quoi et le Presque rien de Vladimir Jankélévitch, les Tropismes de Nathalie Sarraute, le Punctum de Roland Barthes, les observations fines de Jacques Tati, d’Alfred Hitchcock, les plasticiens Gabriel Orozco, Didier Courbot, Joachim Mogarra et la paresse de Gaston Lagaffe… Je le reproduis ici malgré ses lacunes (veuillez en excuser l’étudiant de 22 ans qui l’a entrepris, à une époque où internet n’était d’aucune aide).


Pour une présentation très résumée, cliquez ici.

La partie « DIRE » est le mémoire écrit. Elle est précédée et suivie de deux parties visuelles intitulées « VOIR ».

 

Université de Paris I
U.F.R. d’Arts Plastiques et Sciences de l’Art
Maîtrise d’Arts Plastiques
Étudiant : de Manassein Frédéric
Titre : Voir : les interpellants (et la pensée 1+2 avec et par images)
Date : Septembre 2000
Directeur de recherche : Dupré Michel

PLAN

I. VOIR
– interpellants
– interpellants aidés
– Actions réfléchissantes
– Penser (1+2) avec et par images

II. DIRE
A. APPRENDRE A VOIR
– Problématique
– Pourquoi apprendre à voir ?
– Voir : un style de pensée
– Le silence des objets
– Fantômes picturaux
– Voir quoi ? Voir comment ?
– Apprendre comment ? (Aperçu de l’axe)
– Définir un champ

B. LES INTERPELLANTS
– Introduction
– Installations dans le champ de photographies

1. Les  » interpellants  » : définition
– L’anecdotique
– interpellants sociaux
– Seulement un lieu théorique
– interpellants aidés
– Dans quels cas y a-t-il un intérêt à photographier un interpellant ?

2. Quelle histoire pour les interpellants ?
(Les punctum des tropismes ont un je-ne-sais-quoi d’inframince… qui m’interpelle)
– Le punctum
– Les tropismes
– Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien
– Inframince
– La paresse et l’invention
– Jacques Tati
– L’humour
Bonhommes de neige
– À propos d’images récentes (La transfiguration du banal)
– Alfred Hitchcock
– Gabriel Orozco

3. Mes outils
– Les cordes
Prétexte pour s’arrêter
La corde et l’interpellant
Les « à côtés » de la corde

– Le stylo-pinceau

interpellant et athéisme

FIN-OUVERTURE

III. VOIR (cordes)


I. VOIR

INTERPELLANTS

Détail, 1998.


INTERPELLANTS AIDÉS

Entre une goutte et une flaque, un mot manque. 1998 ou 1999.

 

 

(Interlellants aidés, 1998)


ACTIONS RÉFLÉCHISSANTES

Fenêtre sur buée, 1998 ou 1999.

Installation de pages de livres sur graffitis, 1998. Espacées et collées sur la tranches, les pages laissent les graffitis visibles quand on est en face et s’agitent régulièrement au vent sous une fenêtre cassée.

(Même installation, le soir)

 


PENSER (1+2) AVEC ET PAR IMAGES

BD non narrative réfléchissant à partir de pratiques in situ, 1998. (avec des citations de J. Dubuffet, P. Reverdy via J.-L. Godard et A. Malraux)

Utilisez les numéros ci-dessous pour naviguer dans la suite du mémoire.